Rencontres en tournée : du 3 au 5 septembre 2021

Rencontres en tournée : du 3 au 5 septembre 2021

Les Rencontres de la photographie en Gaspésie sont heureuses d’annoncer le retour des Rencontres en tournée au cœur de leur 12e édition. Cet événement unique, qui aura lieu du 3 au 5 septembre 2021, rassemblera les visiteurs, les artistes et la population locale lors de rencontres publiques autour de la création : projections à ciel ouvert, discussions avec les artistes, visites commentées d’exposition, etc.

À CARLETON-SUR-MER LE 3 SEPTEMBRE 2021

Le lancement des Rencontres en tournée aura lieu le vendredi 3 septembre à 16 h 30 au foyer du Quai des arts de Carleton-sur-Mer. Suivront une visite de l’exposition L’espace du livre 2021 à la bibliothèque Gabrielle-Bernard-Dubé et le finissage de l’exposition Documentaire en dérive de Nayla Dabaji (Montréal, Québec), en présence de l’artiste, au Centre d’artistes Vaste et Vague.

Suivra, à compter de 20 h, une soirée de projections du travail de l’artiste torontois Dave Heath (1931-2016), qui présente Dialogue avec la solitude à Carleton-sur-Mer; de Samuel Graveline (Montréal, Québec), en présence de l’artiste qui expose Les fins douces à Matapédia; et d’Yves Arcand (Matane, Québec), en présence de l’artiste qui expose Traces au Lieu historique national de la Bataille-de-la-Ristigouche, à Pointe-à-la-Croix. Le film Terrestres (Earthbound), de Normand Rajotte, sera aussi projeté en présence de l’artiste.

À CARLETON-SUR-MER ET PASPÉBIAC LE 4 SEPTEMBRE 2021

Le samedi 4 septembre à 9 h 30, le public sera invité à se déplacer au parc des Horizons (plage municipale) de Carleton-sur-Mer pour le dévoilement de Résonances atemporelles, une œuvre en réalité augmentée complémentaire à la murale permanente Tracadigash, de Patrick Dionne et Miki Gingras (Montréal, Québec), en présence des artistes.

À 16 h 30, le public est invité à se rendre sur la promenade de la Plage (3e Rue), à Paspébiac, pour une visite de l’exposition Time’s out | Temps fluide de Marie-Claude Gendron (Montréal, Québec), en présence de l’artiste. Suivra à 17 h, au Centre culturel de Paspébiac, la visite de l’installation vidéo de Leila Zelli (Montréal, Québec), Pourquoi devrais-je m’arrêter? Par la suite, le public pourra voir une projection du travail de Marie-Claude Gendron; de Claudine Doury (France), qui expose Amour à Maria; de Chloé Beaulac (Longueuil, Québec), qui présente Ces lieux qui nous habitent à New Richmond; de Valeria Luongo (Italie/Grande-Bretagne), qui expose A sisterhood (Une communauté de religieuses) à Bonaventure; et de Maude Arsenault (Montréal, Québec), qui présente Étoffe de soi : plis et replis, 2021 à Percé. Leila Zelli, Chloé Beaulac et Maude Arsenault seront sur place, alors que Valeria Luongo fera une présentation par visioconférence.

À GASPÉ LE 5 SEPTEMBRE 2021

Le dimanche 5 septembre à 15 h 30 se tiendra une visite commentée de l’exposition Comme si le jour n’avait jamais existé de Nele Van Canneyt (Belgique) sur le Site historique Berceau du Canada, près de la maison Horacio LeBouthillier, à Gaspé. À 20 h, le public est convié à une soirée de projections avec présentation musicale. On pourra y voir le travail de Nele Van Canneyt; de Bertrand Carrière (Longueuil, Québec), qui présente Miroirs acoustiques à Petite-Vallée; de Renaud Philippe (Québec, Québec), qui expose Isolement à Chandler; ainsi que de Sven (Montréal, Québec), qui présente Plongeons à Gaspé, au son d’une performance musicale de Spacey Koala (François Clavet). Tous les artistes seront sur place, à l’exception de Nele Van Canneyt qui fera une présentation vidéo préenregistrée.

Voir la page de la programmation

Image du haut : © Photogaspesie |  Vue de l’exposition Étoffe de soi : plis et replis, 2021, de Maude Arsenault, présentée à Percé